Votre navigateur Web est obsolète et n'est plus pris en charge par Microsoft Windows. Passez à un navigateur plus récent en téléchargeant l'une de ces alternatives gratuites.
Attendez : Becel® est un produit à base de plantes ? C’est exact ! La Becel que vous connaissez et adorez se compose d’abord d’un mélange d’huiles à base de plantes, comprenant du canola cultivé au Canada*. En effet, l’objectif d’Upfield, notre société mère, est de rendre les gens plus sains et plus heureux avec des aliments délicieux à base de plantes qui sont meilleurs pour vous et la planète. Notre vision d’un « avenir meilleur basé sur les plantes » vise à susciter des changements positifs pour la santé des gens, leur vie quotidienne et la durabilité de la planète.

TOUT D’ABORD : QU’EST-CE QUE L’ALIMENTATION À BASE DE PLANTES ?

Une alimentation à base de plantes consiste à choisir des aliments à base de plantes, y compris des légumes, des fruits, des grains entiers, des légumineuses (tels que les haricots, lentilles et edamame), des noix, des graines, et des huiles et gras dérivés de plantes. Cependant, l’alimentation à base de plantes n’est pas nécessairement végétalienne. Elle peut inclure de petites quantités d'aliments d'origine animale, de produits laitiers et d'œufs.

LES AVANTAGES LIÉS À L’ADOPTION D’UNE ALIMENTATION À BASE DE PLANTES :

Comme l’indique le Guide alimentaire canadien, bon nombre des habitudes alimentaires saines bien étudiées comprennent des aliments à base de plantes, et pour une bonne raison. Manger régulièrement plus d’aliments à base de plantes – en particulier les légumes, les fruits, les grains entiers et les protéines à base de plantes – peut signifier manger plus de fibres alimentaires et moins de gras saturés. Cela peut avoir un effet positif sur la santé, notamment une réduction du risque de cancer, de maladie cardiaque et de diabète de type 21,2.
Mais les raisons de manger plus d’aliments à base de plantes vont au-delà de notre santé personnelle. Cela peut également avoir un impact positif sur la santé de notre planète.

LES BIENFAITS ENVIRONNEMENTAUX DE L’ALIMENTATION À BASE DE PLANTES:

Un sondage récent suggère que 42 pour cent des Canadiens pensent que le changement climatique est une urgence nationale3. Une façon d'aider est d'adopter une alimentation à base de plantes. La production d'aliments à base de plantes utilise souvent moins de ressources naturelles et exerce moins de pression sur l'environnement par rapport à l'utilisation d'aliments d'origine animale4-10.

Par rapport au beurre laitier, les margarines et les tartinades à base de plantes d'Upfield ont une empreinte carbone 70 % plus petite, basée sur le CO^2-eq en tant que mesure du changement climatique, n’occupent que les deux tiers des terres par an et ne consomment que la moitié de la quantité d’eau.11.
Un virage vers une alimentation à base de plantes pourrait aider à atténuer les effets du changement climatique en contribuant à une diminution des émissions de gaz à effet de serre et à une moindre utilisation des terres4-10.

COMMENT POUVEZ-VOUS COMMENCER À INTÉGRER DAVANTAGE D’ALIMENTS À BASE DE PLANTES ?

Il ne tient qu'à vous d'intégrer davantage d'aliments à base de plantes dans votre alimentation, mais voici quelques conseils pour vous aider à démarrer:

  1. Allez-y doucement. Visez un ou deux repas à base de plantes par semaine, puis augmentez graduellement avec le temps. Remplacez les aliments d'origine animale par des aliments à base de plantes, que ce soit en remplaçant le beurre laitier par Becel® ou le poulet par des pois chiches. Voici quelques recommandations de recettes pour vous aider à démarrer : « Pois chiches beurrés » & chou-fleur végétalien; Brochettes de tofu et légumes grillés au citron et aux herbes et Bols de chou-fleur, quinoa et avocat au curcuma doré.

  2. Visitez votre marché de producteurs pour vous procurer des aliments locaux et saisonniers, comme des fruits, des légumes et du pain de grains entiers. Cédez à la tentation et essayez de nouvelles recettes avec les produits frais de la saison.

  3. Préparez un repas autour d'un ingrédient à base de plantes. Ajoutez un assortiment de légumes, de protéines à base de plantes comme les noix, les haricots ou le tofu, et garnissez d'une simple vinaigrette à base de Becel Avo Plus ou Becel Olive Plus.

  4. Choisissez des matières grasses saines. Pensez aux matières grasses que vous consommez. Les tartinades à base de plantes comme la Becel contiennent généralement moins de gras saturés que le beurre laitier. Remplacez le beurre laitier par la Becel à base de plantes dans tous les aspects de votre cuisine sans faire de compromis sur le goût et la performance. Que vous fassiez sauter, frire, que vous cuisiniez ou tartiniez, trouvez le produit Becel le mieux adapté à vos besoins et à vos préférences alimentaires.

Voilà donc : une alimentation à base de plantes est bonne pour vous, préférable pour la planète et est délicieuse. Rappelez-vous : nous sommes toujours là pour vous fournir des recettes saines à base de plantes.

* Veuillez consulter www.becel.ca/fr-ca ou le produit pour plus de détails sur les ingrédients.


SOURCES :

  1. Boeing H et al. Critical review: vegetables and fruit in the prevention of chronic diseases. Eur J Nutr (2012) 51:637–63. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3419346/ Consulté le 4 décembre 2019.
  2. Santé Canada. Lignes directrices canadiennes en matière d’alimentation. 2019. https://food-guide.canada.ca/static/assets/pdf/CDG-FR-2018.pdf Consulté le 9 avril 2020.
    https://toronto.citynews.ca/2019/08/12/canada-climate-change-national-emergency-poll/
  3. Nelson ME et al. Alignment of healthy dietary patterns and environmental sustainability: A systematic review. Advances in Nutrition 2016;7(6):1005–25. https://academic.oup.com/advances/article/7/6/1005/4568646 Consulté le 4 décembre 2019.
  4. Baroni L et al. Total environmental impact of three main dietary patterns in relation to the content of animal and plant food. Foods 2014;3:443-60. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5302254/ Consulté le 4 décembre 2019.
  5. Pimentel D and Pimentel M. Sustainability of meat-based and plant-based diets and the environment. https://academic.oup.com/ajcn/article/78/3/660S/4690010 Consulté le 4 décembre 2019.
  6. World Health Organization (WHO). A healthy diet sustainably produced - information sheet. 2018 https://www.who.int/nutrition/publications/nutrientrequirements/healhtydiet-information-sheet/en/ Consulté le 9 mars 2020.
  7. Scarborough P, et al. Dietary greenhouse gas emissions of meat-eaters, fish-eaters, vegetarians and vegans in the UK. Climatic change. 2014;125(2): 179-192. https://link.springer.com/article/10.1007/s10584-014-1169-1 Consulté le 9 mars 2020.
  8. Wynes S et al. The climate mitigation gap: education and government recommendations miss the most effective individual actions. Environ Res Lett 2017. https://iopscience.iop.org/article/10.1088/1748-9326/aa7541 Consulté le 9 mars 2020.
  9. Poore J et al. Reducing food’s environmental impacts through producers and consumers. Science, 2018;360:987-992. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29853680 Consulté le 9 mars 2020.
  10. https://upfield.com/purpose/environmental-footprint/