Trois mythes au sujet de l’alimentation à base de plantes

Trois mythes au sujet de l’alimentation à base de plantesTrois mythes au sujet de l’alimentation à base de plantes

TROIS MYTHES AU SUJET DE L’ALIMENTATION A BASE DE PLANTES

Ce billet de blogue vous est présenté par Nicole Osinga, partenaire rémunérée de Becel.

En tant que diététiste en pratique privée, j’ai récemment constaté un regain d’intérêt pour l’alimentation à base de plantes. Je suis emballée par cette nouvelle tendance, car j’en ai moi-même constaté les bienfaits!

Mais vous n’êtes pas obligé de me croire seulement sur parole. En effet, une étude récente menée par L’Université Harvard et des scientifiques de Unilever a révélé que l’alimentation à base de plantes pouvait offrir des bienfaits importants.

Toutefois, même si mes clients s’intéressent aux bienfaits que peut apporter l’alimentation à base de plantes, certains ont des préjugés sur le fait d’adopter ce type d’alimentation. Voici les trois mythes que j’entends le plus souvent chez mes clients et ce que je leur réponds.
 

Mythe nº1: “Une alimentation à base de plantes ne comblera pas mes besoins en fer et en protéines”

Réalité : Il est vrai que les aliments d’origine animale contiennent de plus grandes quantités de fer et de protéines, mais les aliments d’origine végétale en contiennent aussi. Il suffit d’un peu de planification pour obtenir ces nutriments en quantités suffisantes.

Je conseille à mes clients de consommer les aliments suivants qui sont riches en fer et en protéines (je les appelle des « superaliments végétaux ») à raison de deux portions par repas et d’une portion par collation. Il s’agit d’une façon simple de combler ses besoins en fer et en protéines sans avoir à noter tout ce qu’on mange :

  • Tofu (4 oz)
  • Tempeh (4 oz)
  • Haricots (1/2 tasse)
  • Lentilles (1/2 tasse)
  • Edamame (1/2 tasse)
  • Noix (1/4 tasse)
  • Graines (1/4 tasse)

 

Mythe nº 2: “L’alimentation à base de plantes coûte cher”

Réalité : L’alimentation à base de plantes ne coûte pas cher. Si vous vous en tenez à un régime à base de plantes et d’aliments sains, vous pourriez en fait réaliser des économies. Certains produits transformés de type végétalien peuvent être dispendieux (pensez aux viandes végétales, par exemple), mais si vous vous limitez aux légumineuses et au tofu comme sources de protéines, il ne vous en coûtera que quelques dollars pour plusieurs portions.

De plus, vous n’avez pas nécessairement besoin d’acheter que des produits frais : vous économiserez en achetant des fruits et des légumes surgelés. Vous pouvez aussi faire vos emplettes dans un magasin d’aliments en vrac pour acheter la quantité d’épices, de légumineuses, de noix, de graines et de produits céréaliers qu’il vous faut.
 

Mythe nº 3: “Tous ces glucides me feront prendre du poids”

Réalité : Certes, une alimentation riche en glucides transformés et faible en matières grasses et en protéines n’est pas très bonne pour la ligne. C’est parce que ce type d’alimentation provoque des pics glycémiques, ce qui cause des pannes d’énergie et des fringales durant la journée.

Cependant, il est possible de prévenir ce problème. Voici quelques astuces :

  1. Consommez beaucoup de fruits et légumes, de produits céréaliers, de légumineuses, de noix et de graines riches en fibres. Et mettez la pédale douce sur les aliments vides et transformés !
  2. Centrez vos repas autour des aliments riches en protéines mentionnés plus haut. Surtout, n’oubliez pas d’incorporer deux superaliments végétaux à chacun de vos repas !
  3. Consommez davantage de gras ! Les matières grasses rassasient, contribuent au bon fonctionnement du métabolisme et aident à absorber de nombreux nutriments. Privilégiez l’huile d’avocat, de noix et de graines. Personnellement, j’aime cuisiner avec l’huile Becel Avo PlusMC parce qu’elle a un point de fumée élevé de 455 oF (elle ne se dénature donc pas en chauffant) et qu’elle est une source d’acides gras polyinsaturés oméga-3.

S’initier à l’alimentation à base de plantes

  • Encouragez vos clients à commencer par les lundis sans viande. Proposez-leur des recettes faciles qui correspondent à leur style de vie. Par exemple, un plat comme ces Tacos aux haricots noirs aura un succès fou auprès de tous les membres de la famille !
  • Invitez-les à investir dans des gadgets de cuisine qui faciliteront la préparation des recettes à base de plantes. Par exemple, une mijoteuse et un mélangeur sont très pratiques pour concocter un grand nombre de recettes végétariennes.
  • Proposez-leur des ressources variées où faire le plein d’idées. Ce peut être des groupes de partage de recettes végétariennes, une liste de vos livres de cuisine préférés ou des sites Web contenant un grand choix de recettes à base de plantes, comme Becel.ca.

 

À propos de Nicole:

Nicole Osinga exerce en tant que diététiste dans un cabinet privé de la région de Durham, en banlieue de Toronto (Ontario). Elle porte un regard neuf et factuel sur l’alimentation tout en proposant des solutions pratiques à ses clients. Elle mène une vie professionnelle très active. En plus d’aider ses clients à atteindre leurs objectifs en matière de santé et de gestion du poids, elle fait des apparitions régulières dans les médias et offre des présentations dynamiques à des groupes. Elle encourage ses clients et les membres du public à consommer des aliments sains et naturels, en grande partie d’origine végétale. Elle enseigne les concepts de la satisfaction versus la restriction, de l’alimentation consciente ainsi que de la planification et de la préparation des repas.

VOUS AIMEREZ LES ARTICLES SUIVANTS